A propos

Qui suis-je?
Je m’appelle Marie. J’ai actuellement 30 ans et je suis éducatrice de santé Naturopathe diplômée, coach en mouvement en biokinésie et sport de santé.
Je suis avant tout une amoureuse de la vie et j’aime être multi casquette : Explorer, expérimenter, tester de nouvelles idées.
J’ai exercé plusieurs métiers passions entrecoupés de voyages et de baroudes. Je cultive la joie et l’optimisme. On peut dire que j’ai été ravie de cette période de mon existence.

Mon ancienne vie à l'Océan
Mon ancienne vie près de l’Océan. Un régal



Et puis est arrivé un phénomène inattendu avec son lot de conséquences qui a véritablement apporté une autre dimension à ma vie.
Je n’aurais jamais imaginé dire ça un jour mais … je crois bien que la crise de la trentaine à eu raison de moi 😅

Ce qui m’est arrivé, c’est aussi la raison pour laquelle j’ai crée ce site, eh bien je vais te le raconter.
Maintenant.
Peu après mes 30 ans, en pleins mois de Juillet 2022, j’étais au volant de mon camion prête pour une nouvelle semaine de cours de Naturopathie quand d’un coup j’ai commencé à me sentir mal, très mal ! Une sensation étrange, comme si j’étouffais, comme si je manquais d’air. J’ai même failli m’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence tellement c’était flippant. Puis je me suis reprise doucement.
Cette sensation, c’était la première fois que je la vivais et à ce moment-là, je ne savais pas ce que c’était, je ne pouvais pas nommer avec des mots ce que je venais de vivre.
Ce n’est que plus tard que j’ai compris : Je venais de faire face à ma première crise d’angoisse .

Ensuite, ce fut une longue descente en enfer, entre incompréhension et mal-être intense.
Les crises montaient crescendo que ce soit en fréquence et en intensité.
J’ai testé pleins de méthodes grâce à mes connaissances en médecines naturelles : Méditation, relaxation, yoga, respiration, sport …
Il n’y avait rien à faire, les crises étaient toujours là. J’ai alors plongé au plus profond de mon être pour comprendre. C’est comme ci le temps avait ralenti pour moi. J’ai cherché ce qui pouvait déclencher ces crises.

Un méli-mélo de réponses sont remontées en surface, faisant resurgir de vieilles peurs. Dans ces mots « vieilles peurs », je parle de peurs ancestrales, tu sais la peur de manquer de quelque chose, la peur d’être rejeté, la peur de mourir, la peur de ne pas pouvoir subvenir à ces besoins vitaux.
C’est à dire des peurs relié à notre instinct animal mais pas seulement. Il y avait des peurs aussi plus ou moins rationnelles et liées à des questions existentielles comme : la peur de ne pas se réaliser pleinement et de passer à côté de quelque chose.

Je crois que nous sommes toutes et tous plus ou moins confrontés un jour à ces craintes là.

Ok c’est très bien tout ça, avoir identifié ses peurs, c’est déjà une chose, mais cela ne me montrait pas comment me débarrasser définitivement de ces états d’angoisses.

Et c’est très justement à ce moment là, qu’un nouveau monde est venu à moi.
Ou plutôt devrais-je dire, que je me suis tournée vers lui sans m’en rendre compte.
C’est un monde que nous connaissons tous puisque nous ne pouvons vivre sans.

Tu as deviné? Le monde des émotions !
Cela peut faire sourire et sembler banal mais je n’avais jamais eu conscience à quel point j’avais renié cette dimension de mon être, de ma vie. Et à quel point nous sommes tous concernés par cette rupture avec nos émotions. Ce qui engendre bien des soucis d’un point de vue physiologique mais aussi psychologique et spirituel.
Et comme je suis du genre à penser que tout n’arrive pas par hasard, je me suis alors laissée entrainer par cet univers.

C’est ce qui m’a sauvé. Littéralement.
Je me suis laissée surprendre, étonnée. J’ai ris. J’ai pleuré. J’ai ressentis de la tristesse, de la mélancolie. J’ai aussi senti de la colère. Bref, tout y est passé.
J’avais l’impression de flotter, d’être déconnectée de la réalité.
Tout ça sur plusieurs semaines. Je ne saurais dire combien exactement.

Et c’était donc ça la véritable clé.
Aujourd’hui nous évoluons dans un monde de plus en plus compliqué. On nous coupe de nos sensations, de nos ressentis pour cacher notre vulnérabilité. Qui n’a jamais entendu : « Arrête de pleurer, sois fort(e)! »
L’identification, la compréhension, l’expression et la gestion de nos émotions ont été mis de côté. Nous refoulons nous mêmes inconsciemment nos émotions au profit de notre cerveau pensant..

Rester focalisé sur ses objectifs de vie et être heureux et épanoui dans son quotidien n’est possible qu’en se connaissant parfaitement.
Et pour cela, il devient impératif de prendre le temps de ralentir un peu la cadence, se reconnecter à soi et à notre environnement, de laisser circuler nos émotions et de les vivre pleinement.

Si toi aussi, tu ressens ou à déjà ressentis ces symptômes :
➡Sensations d’asphyxie, ne plus pouvoir respirer librement
➡Ta cage thoracique comprimée, oppressée
➡Rythme cardiaque qui s’accélère sans raison apparente ou au moindre effort
➡Palpitation
➡Essoufflement en parlant
➡Sensation d’étranglement ou d’étouffement => Tu as des difficultés à avaler.
➡Hypo ou hypertension avec vertiges
➡Maux de tête
➡Raideur musculaire – grande tension
➡Transpiration abondante anormale.

Alors c’est que toi aussi, tu es en mal-être et tu es concerné par le stress chronique et/ou les crises d’angoisses et l’anxiété.

Mon objectif ?
C’est de t’aider à aller mieux, à traverser cette étape qui pour moi est un processus de transformation, de te donner des outils – à travers ma synthèse de connaissances – pour trouver la méthode qui sera la plus juste pour toi.
Et je peux te dire quelque chose pour t’encourager c’est que : Tu peux sortir de ça, avec de la volonté et de la détermination ce n’est pas quelque chose que tu vas subir toute ta vie. Et ne laisse personne te persuader du contraire.
J’ai vécu des mois horribles, mais aujourd’hui, et je l’espère de tout cœur, je suis sortie de ces états d’angoisses. Je ne le souhaite à personne. Vraiment. C’est pour cette raison que je suis prête à aider toutes celles et ceux qui trouveront réconfort dans mes propos et dans mes méthodes.

Retiens bien ceci également : Ces crises, sont salutaires! Oui vraiment , je le redis. Elles sont salutaires! Car elles t’obligent à ralentir et à te mettre en chemin, sur des pistes de réflexions. Elles ne sont là que pour te rappeler qu’il y a des choses que tu n’as pas assez écouté en toi. Comme ta petite voix intérieure par exemple 😉

De tout cœur, j’espère que tu as apprécieras à juste titre les conseils que tu verras ici.
N’hésite pas à me contacter en cas de besoin.
Amicalement,
Marie. 🌸


Coeur lumière qui suis-je?

Pour me contacter, veuillez simplement remplir le formulaire suivant :

    Retrouvez-moi sur :